Volailles

Conditions d'élevage

 

Elevage au sol

 

Possibilité d'élevage sur étages pour les poules pondeuses

    Elevage au sol obligatoire pour toutes les volailles  

Espace extérieur

 

 

    Couvert diversifié en espèces et devant contenir des arbres, des arbustes et des espèces herbacées

Couvert adapté à l'espèce d'oiseau et devant notamment permettre le pâturage des oies
 

Chargement maximum

  Aucun    

Recommandation de ne pas dépasser 2UGB/ha en chargement instantané

 

Taille des ateliers

  Surface totale des bâtiments de volailles de chair limitée à 1600m²

Surface des bâtiments de poules pondeuses non limitée
   

Surface totale des bâtiments limitée à 1600m², pour les volailles de chair et les poules pondeuses

Pour les volailles de chair, surface limitée à 400m² pour chaque bâtiment fixe et à 150m² pour chaque bâtiment mobile (au-delà, les bâtiments doivent être distants d'au moins 30m avec une séparation infranchissable des parcours herbeux)

 

Paille conventionnelle
pour la litière

 

Autorisée

 

  Autorisée avec la garantie qu'elle n'ait pas été traitée avec des raccourcisseurs de paille  

Transport des animaux
vivants

 

 

 

  Limité à huit heures consécutives  

Âge d'abattage

 

Pour les poulets, dérogation permettant d'abattre à partir de 71 jours si certaines souches sont utilisées

 

  Minimum de l'âge d'abattage :
- poulet : 81 jours
- chapon : 150 jours
- canard de Pékin : 49 jours
- canard de Barbarie : 70 jours pour une femelle / 84 jours pour un mâle
- canard mulard : 92 jours
- pintade : 94 jours
- dindon et oie : 140 jours
- dinde : 100 jours
- autruche : 13 mois
 

Méthode d'abattage

   

 

 

Etourdissement systématique avant l'abattage

 

Alimentation

 

Lien au sol

 

50% minimum de la ration produits soit sur l'exploitation soit en coopération dans la "région"

    50% minimum de la ration produits sur l'exploitation
(en cas d'impossibilité, contractualisation à hauteur de 50% minimum avec un producteur Bio Cohérence local)
 

Aliment
en conversion C2

 

Part de matières premières d'origine végétale issues de C2 limitée à :
- 100% de la ration moyenne annuelle pour des aliments autoproduits
- 30% de la ration moyenne annuelle pour des aliments achetés à l'extérieur

   

Part de matières premières d'origine végétale issues de C2 limitée à :
- 60% de la ration moyenne annuelle pour des aliments autoproduits
- 30% de la ration moyenne annuelle pour des aliments achetés à l'extérieur

 

Aliment conventionnel

  5% max de matières premières végétales conventionnelles autorisés dans la ration     Aucune matière première végétale conventionnelle autorisée  

Aliment conventionnel
dans les cas
exceptionnels

  Priorité aux animaux non productifs
Trois mois minimum d'alimentation bio pour les animaux productifs après la période dérogatoire
    Limitation aux animaux non immédiatement productifs  

Aliment acheté et OGM

 

OGM interdits 1 , mais pas de demande de garantie supplémentaire à l'étiquetage
1 Un produit est considéré OGM s'il contient 0,9% ou plus de trace d'OGM

 

 

Attestation obligatoire du fournisseur garantissant l'absence d'OGM 2 dans l'aliment acheté, même pour un produit 100% bio
2 Seuils de présence d'OGM : 0,01% pour les matières premières / 0,1% pour les produits transformés

 

Soins vétérinaires

 

Vaccination

 

Autorisée

    Autorisée seulement si la présence de la zoopathie a été constatée sur la zone dans laquelle se trouve la ferme

Méthodes de prophylaxie alternatives recommandées
 

Traitements allopathiques

  Traitements allopathiques hors
antiparasitaires limités à :
- 3 pour les animaux vivant plus de 12 mois
- 1 pour les animaux vivant moins de 12 mois

Antiparasitaires allopathiques non limités

 

 

Traitements allopathiques hors
antiparasitaires limités

Antiparasitaires allopathiques non limités

(précisions dans le tableau ci-dessous)

 

Nombre de traitements autorisés en Bio Cohérence :


Volaille de chair b Poule pondeuse b en conduite bio à moins de 3 jours Poule pondeuse b en conduite bio à partir de 12 semaines
Nombre max de traitements
allopathiques hors antiparasitaires

0

2

1
Nombre max d'antiparasitaires
allopathiques

0

2

2
Nombre max de traitements
allopathiques dont antiparasitaires
0 3 2

b par cycle de vie productive

 

 

Annuaire

Retrouvez les producteurs, transformateurs et magasins engagés dans la démarche Bio Cohérence.

 

                           Crédit photo : Matthieu Chanel (Agrobio 35)

Téléchargements

 

Questions fréquentes

  • Combien coûte le contrôle Bio Cohérence ?
  • La marque Bio Cohérence permet-elle d’identifier des produits français ?
  • Comment les exigences de Bio Cohérence sont-elles contrôlées ?