Viticulture et vin

Vigne

 

Biodiversité

        Maintien de surfaces de compensation écologique correspondant au moins à 10% de la SAU de la ferme, pour les systèmes ne comportant que des cultures pérennes
 

Contamination et
conversion des terres

  Prolongation possible de la période de conversion par l'organisme certificateur dans le cas d'une contamination des terres par des produits non autorisés en bio     Prolongation possible de cette période de conversion supplémentaire par le comité de marque avant l'attribution de la marque Bio Cohérence  

Antécédents culturaux
et OGM

       

Vérification de l'absence de culture OGM lors des trois années précédant la reprise d'une nouvelle terre labourable

 

Fertilisation azotée

  Limitée à 170 kg d'N/ha/an pour les sources d'azote issues d'effluents animaux

Calcul fait en moyenne sur la partie bio de l'exploitation
    Limitée à 170 kg d'N/ha/an pour toutes les sources externes d'azote

Calcul fait par parcelle
 

Farines animales
pour la fertilisation

  Autorisation de certains sous-produits animaux

 

  Recommandation de ne pas utiliser de farines de viande, de sang, de poisson  

Effluents issus
d'élevages non bio

  Autorisés à condition qu'ils ne soient pas issus d'exploitations industrielles     Autorisés (avec attestation du vendeur) à condition qu'ils proviennent d'élevages d'animaux n'ayant consommé ni OGM ni antibiotiques et respectant les critères suivants :
- herbivores : accès aux pâturages
- porcs : plein air
- volailles : plein air

Compostage obligatoire
 

Compost de déchets
ménagers du commerce

  Autorisé     Interdit  

Désherbage ou
désinfection des sols
à la vapeur

  Autorisés    

Autorisés une fois tous les trois ans maximum

 

Vinification

 

Vigneron

        - Implication personnelle dans la vigne et au chai
- Fonds de l'exploitation d'origine personnelle ou familiale
- Maîtrise technique de son vin
- Activité de négoce ne devant pas dépasser 5% du chiffre d'affaire
- Chai 100 % bio
 

Lieu de production

       

Vins produits, vinifiés et mis en bouteille sur l'exploitation

 

Composition du vin

  Ingrédients d'origine agricole 100 % bio     100 % des raisins sous marque Bio Cohérence

Autres ingrédients d’origine agricole (sucre, MCR, etc.) autorisés à hauteur de 25 % (produits bio d’origine française ou produits exotiques bio issus du commerce équitable)
 

Naturalité du vin

  Liste de produits et substances autorisés limités

Liste de techniques interdites ou sujettes à restriction

 

  Parmi les produits autorisés en bio, interdiction de l'usage de :
- levures exogènes fraîches ou sèches
- tout produit permettant l'extraction, comme les enzymes pectolytiques
- acide métatartrique
- gomme d'acacia (ou gomme arabique
- argon

Interdiction du recours à l'osmose inverse et à l'aromatisation (usage de copeaux, etc.)

Interdiction du renouvellement de l'ensemble des barriques la même année
 

Résidus de pesticides

        Analyses obligatoires de pesticides pour chaque cuvée lors des trois années suivant l'adhésion à Bio Cohérence : limite des résidus à 5 μg/kg de pesticides cumulés  
 

Annuaire

Retrouvez les producteurs, transformateurs et magasins engagés dans la démarche Bio Cohérence.

 

                           Crédit photo : Matthieu Chanel (Agrobio 35)

Téléchargements

 

Questions fréquentes

  • Combien coûte le contrôle Bio Cohérence ?
  • La marque Bio Cohérence permet-elle d’identifier des produits français ?
  • Comment les exigences de Bio Cohérence sont-elles contrôlées ?