Accueil Bio Cohérence Questions fréquentes

Questions fréquentes

 

Toutes les questions que vous vous posez sur Bio Cohérence !

Si après avoir consulté cette liste, vous avez encore des questions, n'hésitez pas à nous contacter. Nous serons heureux de répondre à vos interrogations.

 

 

 

  • Les produits portant la marque Bio Cohérence doivent-ils aussi porter le logo européen et/ou AB ?
  • L’affichage du logo européen sur les produits alimentaires préemballés est obligatoire depuis le 1er juillet 2010. Les adhérents doivent donc apposer le logo Bio Cohérence aux côtés du logo européen. Le logo AB peut également être ajouté.                                                                                                                     

                                                                                                                                                     Attention le logo Bio Cohérence ne doit pas être plus grand que l’Eurofeuille.       
  • Sur quel type de produit peut-on trouver la marque Bio Cohérence ?
  • A l'heure actuelle, Bio Cohérence ne concerne que les produits biologiques alimentaires, les semences et les fleurs mais le cahier des charges de la marque est évolutif et rien n’interdit d’élargir son champ d’application : éco-produits, textile, cosmétiques, etc. Si le besoin est exprimé, ce travail se fera au sein du comité de marque et du comité de rédaction du cahier des charges.
  • Bio Cohérence est-elle disponible dans tous les circuits de distribution ?
  • Non. Les produis Bio Cohérence sont vendus en vente directe, c’est à dire sans intermédiaire entre le producteur et le consommateur. Vous les trouverez à la ferme, sur les marchés, en paniers, etc. Vous les trouverez également dans les réseaux spécialisés de magasins biologiques ayant des pratiques commerciales respectueuses des producteurs et des consommateurs. Bien sûr, ce choix limite le nombre d’endroits où vous pourrez trouver des produits labellisés mais il correspond mieux aux valeurs de la marque et au projet qu’elle porte.
  • La marque Bio Cohérence permet-elle d’identifier des produits français ?
  • Oui. Bio Cohérence est une marque française liée aux terroirs avec la possibilité d’une indication géographique, sous réserve d’en respecter les règles d’attribution bien sûr.
  • Comment les exigences de Bio Cohérence sont-elles contrôlées ?
  • Le contrôle de la marque Bio Cohérence est réalisé au moment du contrôle du règlement européen. L’organisme certificateur que l’adhérent a choisi pour le contrôle européen réalise également le contrôle Bio Cohérence. C’est donc un contrôle indépendant et impartial. Il est réalisé par un organisme agréé par les pouvoirs publics. Au moment où nous rédigeons ce texte, Ecocert, Bureau Veritas, Certipaq, Agrocert, Certisud, Certis, Alpes Contrôles et Qualisud peuvent réaliser le contrôle Bio Cohérence.

    Tous ces organismes certificateurs possèdent le même formulaire de contrôle. Chaque opérateur sera donc audité de façon homogène partout sur le territoire.

    Le contrôle ne concerne que le cahier des charges de Bio Cohérence. L’engagement de l’adhérent dans une dynamique de progrès (signature de la charte et réalisation de l’autodiagnostic) est suivi par l’association. Cette dimension de progrès doit être pédagogique. Chacun peut donc avancer à son rythme et selon ses objectifs.
  • Combien coûte le contrôle Bio Cohérence ?
  • Le contrôle est compris dans le montant de l'adhésion. Un système de mutualisation des coûts de contrôle a été mis en place afin que chaque adhérent paie le même montant. C'est un critère de solidarité qui nous paraissait fondamental et porteur de nos valeurs.
  • Un adhérent Bio Cohérence peut-il avoir des aides européennes, notamment les mesures agro-environnementales territorialisées (MAE T) ?
  • Les aides accessibles dans le cadre de la Politique Agricole Commune européenne viennent en appui aux producteurs mettant en place des actions pour le respect de l’environnement. Elles sont nombreuses et concernent entre autres la conversion et le maintien en agriculture biologique.
    Dès lors qu’un producteur respecte les règles d’éligibilité aux aides bio et notamment la certification sur la base du règlement européen de la bio (qui est un des critères exigés pour entrer dans Bio Cohérence), il n’y a aucune raison qu’il n’ait pas accès à ces aides, quels que soient ses engagements par ailleurs dans une démarche de labellisation privée.