Accueil Grand public Pourquoi privilégier les produits Bio Cohérence ?

Bovins

 Conditions d'élevage

 

Chargement maximum

 

Aucun

    Recommandation de ne pas dépasser 2UGB/ha en chargement  

Attache

 

Autorisée

    Autorisée seulement si les animaux ont accès au moins deux fois par semaine à des espaces de plein air, lorsque les conditions (météo, état du sol, santé des animaux) le permettent  

Ecornage

  Autorisé    

Ebourgeonnage seul autorisé, avec recommandation de ne pas le rendre systématique

 

Caillebotis

  Limités à 50% de la surface minimale     Limités à 25% de la surface  

Paille conventionnelle
pour la litière

 

Autorisée

 

  Autorisée avec la garantie qu'elle n'ait pas été traitée avec des raccourcisseurs de paille  

Transport des animaux
vivants

 

 

 

  Limité à huit heures consécutives  

Méthode d'abattage

   

 

 

Etourdissement systématique avant l'abattage

 

Alimentation

 

Lien au sol

 

60% minimum de la ration produits soit sur l'exploitation soit en coopération dans la "région"

    80% minimum de la ration produits sur l'exploitation  

Aliment
en conversion C2

 

Part de matières premières d'origine végétale issues de C2 limitée à :
- 100% de la ration moyenne annuelle pour des aliments autoproduits
- 30% de la ration moyenne annuelle pour des aliments achetés à l'extérieur

    Part de matières premières d'origine végétale issues de C2 limitée à :
- 60% de la ration moyenne annuelle pour des aliments autoproduits
- 20% de la ration moyenne annuelle pour des aliments achetés à l'extérieur
 

Aliment
en conversion C1

  Matières premières d'origine végétale issues de C1 autorisées :
- seulement pour les fourrages et protéagineux autoproduits et le pâturage sur la ferme
- à hauteur de 20% de la ration annuelle moyenne (à déduire des taux de C2)
   

Matières premières d'origine végétale issues de C1 autorisées :
- seulement pour les fourrages provenant des prairies permanentes ou naturelles de la ferme
- à hauteur de 20% de la ration annuelle moyenne (à déduire des taux de C2)

 

Aliment conventionnel
dans les cas
exceptionnels

  Priorité aux animaux non productifs
Trois mois minimum d'alimentation bio pour les animaux productifs après la période dérogatoire
    Limitation aux animaux non immédiatement productifs  

Fourrage et pâturage

 

60% minimum de fourrages grossiers, frais, séchés ou ensilés et de pâturage
Dérogations possibles à 50 % dans certaines phases

 

  60% minimum de fourrages grossiers, frais, séchés ou ensilés et de pâturage  

Ensilage

 

Non limité

 

 

Limité à 70% de la ration journalière et à 50% de la ration moyenne annuelle

Limité à 33% de la ration journalière pour l'ensilage de maïs

 

Aliment acheté et OGM

 

OGM interdits 1 , mais pas de demande de garantie supplémentaire à l'étiquetage
1 Un produit est considéré OGM s'il contient 0,9% ou plus de trace d'OGM

 

 

Attestation obligatoire du fournisseur garantissant l'absence d'OGM 2 dans l'aliment acheté, même pour un produit 100% bio
2 Seuils de présence d'OGM : 0,01% pour les matières premières / 0,1% pour les produits transformés

 

Soins vétérinaires

 

Vaccination

 

Autorisée

    Autorisée seulement si la présence de la zoopathie a été constatée sur la zone dans laquelle se trouve la ferme

Méthodes de prophylaxie alternatives recommandées
 

Traitements allopathiques

 

Traitements allopathiques hors
antiparasitaires limités à :
- 3 pour les animaux vivant plus de 12 mois
- 1 pour les animaux vivant moins de 12 mois

Antiparasitaires allopathiques non limités

    Traitements allopathiques hors
antiparasitaires limités

Antiparasitaires allopathiques non limités

(précisions dans le tableau ci-dessous)
 

Bolus

 

 

 

 

Interdiction des bolus de médicaments vétérinaires allopathiques

 

Nombre de traitements autorisés en Bio Cohérence :


Bovin (+ bubalus et bison) a et b Veau de boucherie b
Nombre max de traitements
allopathiques hors antiparasitaires

2

1
Nombre max d'antiparasitaires
allopathiques

2

1
Nombre max de traitements
allopathiques dont antiparasitaires
2* 2

* à titre exceptionnel, pour la maîtrise des ectoparasites, un traitement antiparasitaire allopathique supplémentaire pourra être réalisé
a par espèces en un an
b par cycle de vie productive

 

 

Annuaire

Retrouvez les producteurs, transformateurs et magasins engagés dans la démarche Bio Cohérence.

 

                           Crédit photo : Matthieu Chanel (Agrobio 35)

Téléchargements

 

Questions fréquentes

  • Combien coûte le contrôle Bio Cohérence ?
  • La marque Bio Cohérence permet-elle d’identifier des produits français ?
  • Comment les exigences de Bio Cohérence sont-elles contrôlées ?