Apiculture

 

Nourissage

  Limité à 7 kg de matière sèche par ruche sur deux hivers, en moyenne sur le rucher

Possibilité, sous réserve du comité de marque, de le limiter à 10 kg en zone de montagne, zone de climat continental ou zone traditionnelle de miel de sapin
 

Intoxication des abeilles

  Pas d'attribution de la marque sur le miel, la gelée royale et tout autre produit de la ruche récoltés en cas de pertes d'abeilles par intoxication ou contamination par des polluants  

Manipulation des ruches

 

Autorisation seulement des techniques utilisant la fumée et des combustibles organiques non polluants ou tout autre procédé physique (brossage, secouage, trappes à abeille, air soufflé, etc.), lors des visites, de la récolte et des manipulations des cadres

 

Produits de synthèse

  Interdiction de l'usage de phénol, d'essence de mirbane, d'essence amère, de ficelle de sisal ou tout autre produit de synthèse  

Matériel de miellerie

  Totalité du matériel devant être constituée de matériaux aptes au contact des denrées alimentaires (tôle nue, fonte et galvanisation strictement interdites, même recouvertes de cire ou propolis)

Interdiction des systèmes non réglables susceptibles de provoquer l'échauffement de tout ou partie du miel extrait au-dessus de 40°C
 

Pollen

  Séchage effectué à une température inférieure à 40°C  

Gelée royale

 

Amorçage des cellules, avant le greffage des larves, fait exclusivement avec de la gelée royale bio

Opérations de récolte effectuées le jour même du retrait des barrettes des ruches, les barettes étant conservées à l'abri de la lumière, du dessèchement et maintenues à une température inférieure à celle de la colonie

Filtration au moment de la récolte

Immédiatement entreposée au froid entre + 2°C et + 5°C

 

Larves

 

Enlèvement obligatoire avant toute extraction

 

Défigeage

 

Effectué à une température inférieure à 40°C

Taux maximal HMF admissible de :
- 10 mg/kg pour les miels en vrac ou en fûts
- 15 mg/kg pour les miels en pots

 
 

Annuaire

Retrouvez les producteurs, transformateurs et magasins engagés dans la démarche Bio Cohérence.

 

                           Crédit photo : Matthieu Chanel (Agrobio 35)

Téléchargements

 

Questions fréquentes

  • Combien coûte le contrôle Bio Cohérence ?
  • La marque Bio Cohérence permet-elle d’identifier des produits français ?
  • Comment les exigences de Bio Cohérence sont-elles contrôlées ?